Le Tour de Force de Kofi Annan pour la démocratie

Il vaut la peine de lire quelques idées sur le lien entre la démocratie et l’amélioration tangible dans la vie quotidienne de l’un des Hommes d’État les plus respectés d’Afrique, ancien Secrétaire Général des Nations Unies Kofi Annan.

Lors d’un récent discours dans son Ghana natal, Monsieur Annan a déclaré que l’intégrité des élections détient les perspectives de croissance et de prospérité économique. Il a exhorté les dirigeants politiques et autres à respecter les principes démocratiques d’inclusion, d’intégrité et de courage qui favorisent une société pacifique.

Annan a parlé à la douzième conférence ‘Kronti de Akwamu’ organisé par le Centre pour le Développement Démocratique (CDD) au Ghana. Toute personne qui s’engage pour la démocratie en Afrique devrait lire l’intégralité du discours.

Il a dit que préserver et approfondir la légitimité démocratique est crucial pour la prospérité et la paix future du Ghana et essentiel pour l’aspiration à vivre comme des hommes et des femmes libres. Affirmant que « la politique est une chose trop importante pour être laissée aux seuls politiciens », il rallia le public en disant : « la démocratie n’est jamais totalement atteinte, il est toujours une œuvre en cours; il vous appartient et à la prochaine génération ».

Le Ghana a longtemps été jugé comme l’une des démocraties les plus accomplies de l’Afrique et Annan dit que le progrès économique de son pays découle directement d’un engagement ferme du pays à la réussite de la démocratie.

En ce qui concerne les alternatives non-démocratiques, a-t-il dit, « la critique et le débat public devrait conduire à des réformes qui rendent les démocraties solides tandis que les dictatures sont fondamentalement fragile ». Il a fait remarquer qu’il y a beaucoup de dirigeants qui prétendent gouverner selon des principes démocratiques, mais qui ensuite, trop souvent ont manipulé le système pour s’assurer qu’ils gagnent.

« En d’autres mots plutôt que d’imposer leur domination par la force brutale, ces dirigeants sont ont tenté de renverser le cadre juridique et démocratique», a-t-il dit. « C’est L’État par le Droit plutôt que l’État de Droit. Les régimes ont développé une multitude de méthodes, certains plus subtiles que d’autres, pour veiller à ce que les terrains de jeu soit limité à des compétitions sportives uniquement. « Il a assuré que cette stratégie est à long terme condamnée à l’échec, ajoutant : « Les démocraties sans élections crédibles sont pas du tout des démocraties ».

Le discours de Monsieur Annan est autant une source d’inspiration pour les champions de la démocratie qu’il est instructif pour ses ennemis.